Translation in English

 

Faites un don de 1,50 euro et bénéficiez d'une réduction de 30% sur le DVD !
Pour les donateurs, le DVD est à 9,90 euro au lieu de 14,90 euro !
 
(Opération possible également sur la page du DVD)

 

             Voici donc, Chopin et Sand unis dans la vie. Pour la santé de Maurice le fils de Sand, et pour celle de Chopin, ils décident de passer l'hiver 1838-1839 sous un climat plus clément que celui de Paris. Ils se sont donnés rendez-vous à Perpignan. Chopin ne souhaite pas afficher son départ. Quatre années plus tôt avec Musset, Sand avait déjà fait le même voyage.
Ils avaient alors rencontré Stendhal sur le bateau. Elle part quelques jours avant Chopin et fait le trajet tranquillement en s'arrêtant en route pour rencontrer des amis.

           
Chopin lui, a fait le voyage d'un seul trait. Quatre jours et quatre nuits de malle-poste. Il arrive épuisé, avec cinq mille francs (actuel) en poche, ayant vendu ses préludes à Pleyel.
            Ils embarquent sur " le Phénicien" qui les conduit à Barcelone, puis sur "El Mallorquin ".  Au matin ils débarquent à Palma.
Dans l'impossibilité de trouver un hôtel, ils louent une villa à un certain Gomez. Pour l'instant tout va bien malgré la fatigue. Ils sont heureux de se retrouver " sous un ciel turquoise,.... avec une température qui rappelle celle d'un mois de juin à Paris."
Malheureusement cela ne va pas durer, car c'est la saison des pluies.
 
 

Palma de Majorque " la chartreuse"

                Rapidement Chopin tombe malade, et se met à tousser. Trois médecins sont appelés à son chevet.
A son ami Fontana resté à Paris, Chopin raconte:

" Le premier médecin dit que je crèverai, le deuxième dit que je crèverai, le troisième a dit que j'étais déjà crevé..."
Obligé de quitter la villa, en payant les meubles pour qu'ils soient brûlés, il s'installe alors à la chartreuse Valdemosa.
        " Ma cellule a la forme d'un grand cercueil " écrit Chopin.
" On peut hurler...toujours le silence ".
A peine remis, Chopin se remet à composer. Le climat angoissant de la chartreuse agit de façon catastrophique sur son moral.
 

La chartreuse de Valdemosa (dessin de Maurice)

 

         " Chopin ne peut vaincre l'inquiétude de son imagination" dira George plus tard dans " Histoire de ma vie". Le cloître est pour lui plein de terreur et de fantômes.
Sand affirme que plusieurs des préludes sont nés de ces angoisses. Il y en a un, dit-elle " qui lui vint par une soirée de pluie".
        Il s'agit sans aucun doute du prélude N° 6 appelé bêtement " la goutte d'eau". (D'autres pensent qu'il s'agit du n° 15).
Vous pouvez écouter les deux. Chacun le trouvera où il voudra.


 

Prélude n° 6 Prélude n° 15
   

            Sa santé reste précaire. Les pluies tombent sans cesse. Les difficultés deviennent insupportables et l'argent commence à manquer. Les habitants sont hostiles et les regardent comme " des païens ".

Portrait de Chopin par George Sand


            Chopin achève pourtant la ballade en fa Majeur, deux polonaises, la sonate en si bémol, et il travaille au troisième scherzo. Son état ne cesse d'empirer.
Un jour où George était sortie avec Maurice, pour se rendre à Palma, la pluie se mit à tomber, les torrents débordèrent. Ils mirent six heures pour rejoindre la chartreuse. Lorsque George trouva Chopin, celui-ci avait les yeux hagards et était pâle comme un mort.


Il se leva brusquement et s'écria: " Ah! Je le savais bien que vous étiez morts ".  Chopin prend maintenant Majorque en horreur. A la chartreuse la vie devient insupportable. La domestique les quitte en criant qu'ils sont pestiférés.
Chopin écrit à Paris pour régler ses affaires et changer d'appartement; le retour se précise. Il n'aspire qu'au " repos du travail".
Plus personne ne consent à servir " le poitrinaire".

Leurs vêtements moisissent sur eux. Enfin, George, Maurice et Frédéric plient bagage, mais se voient refuser une voiture à Palma. Chopin peut à peine respirer. Le soir il se met à cracher le sang de façon épouvantable. Ils réussissent à embarquer sur un bateau transportant des cochons. Le lendemain Frédéric crache le sang à pleine cuvette. Leur lune de miel finissait sur un épouvantable fiasco .
Chopin est hospitalisé et le médecin parvient à arrêter l'hémorragie.
              Ils se reposent huit jours à Barcelone. Quelques jours plus tard ils débarquent tous les trois à Marseille. George écrit à Mme Marliani:
 " Un mois de plus et nous mourions en Espagne, Chopin et moi; lui de mélancolie et de dégoût, moi de colère et d'indignation.....ils ont percé d'épingles un être souffrant..."
" Si j'écris sur eux ce sera avec du fiel..".


   Réservé exclusivement aux musiciens professionnels, amateurs et mélomanes,
   les annonces du Coin du Musicien garantissent une meilleure visibilité que les autres sites, compte tenu de l'intérêt que porte ses visiteurs à la musique classique.
   Annoncez vos concerts et Master Classes, vendez ou achetez vos instruments de musique, neufs ou d'occasion !

 
 

 

Lyon Photos Vidéos - Enregistrement de récitals et concerts