Translation in English

 

Faites un don de 1,50 euro et bénéficiez d'une réduction de 30% sur le DVD !
Pour les donateurs, le DVD est à 9,90 euro au lieu de 14,90 euro !
 
(Opération possible également sur la page du DVD)


.
    Après l'écrasement de l'insurrection par les troupes russes, Chopin part pour Paris. Sa colère envers les Français qui n'ont pas secouru son peuple est réelle.
            A Vienne, il obtient un passeport pour Londres, portant la mention " passant  par Paris " ce qui semble démontrer que Chopin n'avait pas l'intention de s'établir en France.
        Mais à cette époque, Paris est la capitale de la musique.

A l'automne 1831 il s'installe au 27 boulevard Poissonnière. C'est le coup de foudre pour cette ville:
" le plus beau des mondes " écrit-il à Titus, " Paris répond à tous les désirs ",

  Visualisez les logements de Chopin à Paris
       Il est présenté à Rossini, Chérubini, et à Kalkebrenner, le pianiste incontesté de l'époque, qui lui fit ce compliment:

" Vous avez le style de Cramer et le toucher de Field ".
Sans doute n'avait-il pas trouvé de meilleurs compliments. Kalkberenner tente de déchiffrer le concerto en mi mineur, mais doit y renoncer tant la difficulté est insurmontable pour l'époque. Il annonce malgré tout à Chopin qu'il lui faudra trois ans d'étude sous sa direction, pour qu'il devienne un artiste accompli.
A ce sujet, Chopin écrit à sa famille:
" Je ne serai pas une copie de Kalkbrenner ".
Il est soutenu par son père et son ancien professeur de piano Elsner.
" Toute imitation ne vaut pas l'original ".

Par l'intermédiaire de Kalkbrenner, Chopin fait la connaissance de Pleyel, dont il défendra la marque. Le facteur de piano, le fournira en piano jusqu'à la fin de sa vie.
Liszt, Berlioz, Mendelssohn, sont devenus ses amis..
 

 .
Liszt

.
Berlioz

.
Mendelssohn
 

 Voilà dès son arrivée à Paris le milieu qu'il fréquente! C'est dans les salons Pleyel qu'il donne son premier concert le 26 février 1832. Durant l'été, une épidémie de choléra frappe Paris et Chopin songe un moment à repartir.
A cette époque, il est invité chez le Baron James de Rothschild. Il enthousiasme son auditoire. Libéré de l'obligation des concerts, il donnera des leçons, en commençant par la baronne elle-même, à raison de quatre heures par jour.

Nullement grisé par ces succès mondains, il achève les 12 études op 10 dédiées à Liszt et les 6 nocturnes de l'opus 9 et 15. Ses œuvres sont rapidement diffusées à l'étranger. Liszt, Clara Wieck (épouse de Schumann) contribuent à faire connaître ses œuvres.

Clara Schumann
.

Sept cahiers de compositions paraissent entre 1832 et 1835. Il dit lui-même:
" Si j'étais plus sot que je ne le suis je me croirais à l'apogée de ma carrière ".
Il déménage au 5 rue de la Chaussée d'Antin, dans un appartement plus vaste et coquet, il a un cabriolet, une cravate de soie, des domestiques....Bref ! Ce mode de vie lui permet d'échapper à la carrière de virtuose.
En dix-huit années de vie parisienne, il donnera seulement dix-neuf concerts dont seulement quatre en soliste. Chopin a le trac. A Titus, il écrit encore:
" Quel martyre c'est pour moi, durant trois jours, avant de jouer en public ".
    Ayant signé un contrat avec Haslinger en 1832, ses œuvres sont désormais soumises à la critique dans toute l'Europe. Il a ses  défenseurs, parmi lesquels se trouve Schumann et ses détracteurs comme Rellstab, célèbre critique berlinois.
        De Rellstab, qui de façon systématique, critique toutes les oeuvres de Chopin on retiendra celle-ci parmi toutes, au sujet des études;

" Celui qui a les doigts démis pourra les redresser en jouant ces Études,

mais celui qui a des doigts sains devrait s'en garder et ne point y toucher
s'il n'a pas un chirurgien à proximité."
        Cette critique, qui passait à l'époque pour ironique, figure en commentaire  sur la majorité des disques des Études de Chopin et constitue sans doute aujourd'hui une des publicités favorites des éditorialistes.
        En novembre 1832 Chopin retrouve Berlioz, et par son intermédiaire rencontre Alfred de Vigny ainsi que d'autres poètes moins connus. En mai 1834, Chopin se rend à Aix-la-Chapelle avec Hiller pour le festival de musique de Basse-Rhénanie où ils retrouvent Mendelssohn. Ils partent ensuite tous les trois pour Düsseldorf. De retour à Paris, Chopin se trouve dans l'obligation de faire un choix quant à son statut politique.
" Demeurer un sujet loyal du tsar, ou devenir un émigré politique".
    Les conseils paternels n'auront pas raison de ses convictions politiques, et Frédéric refusera de se rendre à l'ambassade russe. Il devient par cette décision un émigré polonais et désormais tout retour en Pologne lui est interdit.
    Le 5 avril 1835, Chopin participe à un concert en faveur des émigrés polonais en compagnie de Liszt, Hiller, Nourrit et le chef d'orchestre Habeneck. Durant l'été 1835 Chopin devance ses parents en cure à Carlsbad, pour leur faire la surprise: " notre joie est indescriptible" écrit-il à ses sœurs restées en Pologne.
Les retrouvailles sont de courte durée, trois semaines, car Frédéric est invité à Dresde, chez les Wodzinski. Il ne reverra plus ses parents.
Chopin connaissait bien les Wodzinski, et leur jeune sœur Marie. Elle a maintenant 19 ans. Brune, vive, avec de grands yeux noirs, pianiste, chanteuse, c'est cette camarade que Chopin va revoir à Dresde. Il est séduit. Il l'aime. Un mois passe sous l'œil indulgent de la mère de Marie, et sous le regard réprobateur de son oncle. Il faut songer à partir.
.

Chopin en 1835
.

        Juste avant son départ, il monta lui dire au revoir. Elle lui donna une rose, et Frédéric joua la valse que Marie appela plus tard" La valse de l' Adieu".
Sans doute par pudeur Chopin ne l'a jamais publiée.
    Sur la route du retour Chopin s'arrête à Leipzig, rencontre Mendelssohn, Clara Wieck et Schumann. Arrivé à Paris, Chopin écrit à Marie. C'est à cette époque qu'il compose la ballade en Sol mineur, véritable monument de son amour.
.
Ballade en Sol mineur, sur le Cd-Rom du site
.
        Durant l'hiver 1835-1836 Chopin tombe malade. Dépression, impression laissée par la mort de Bellini, on dit même qu'il crache le sang. Ce sera la première alerte..
            En Juillet 1836 il est invité une seconde fois par les Wodzinski et sent peser l'hostilité de l'oncle encore davantage. Il demande enfin à Marie de l'épouser et elle accepte.
Toutefois sa mère décide d'attendre l' été suivant pour officialiser les fiançailles. La suite est un roman par lettres. Quelques banalités, puis peu à peu Chopin comprendra qu'il a perdu Marie. La différence de castes, l'opposition de l'oncle, et le retour en Pologne de la famille Wodzinski, auront raison de cet amour !
.

Lettre de Marie à Chopin
.

Chopin accepta cette rupture en silence, mais sur les billets de Marie, il écrivit ces deux mots en polonais: "moia biéda", mon malheur. Il ne se remit probablement  jamais de cette blessure. On retrouva ce paquet, après sa mort, noué d'une faveur tendre, avec la rose de Dresde.


   Réservé exclusivement aux musiciens professionnels, amateurs et mélomanes,
   les annonces du Coin du Musicien garantissent une meilleure visibilité que les autres sites, compte tenu de l'intérêt que porte ses visiteurs à la musique classique.
   Annoncez vos concerts et Master Classes, vendez ou achetez vos instruments de musique, neufs ou d'occasion !


 

 

Lyon Photos Vidéos - Enregistrement de récitals et concerts