Trudelies  Leonhardt

joue Schubert  sur un pianoforte !

  

Faites un don de 1,50 euro et bénéficiez d'une réduction de 30% sur le DVD du Coin du Musicien !
 Pour les donateurs, le DVD est à 9,90 euro au lieu de 14,90 euro !
 
(Opération possible également sur la page du DVD)

 

 Instruments d'époque ... ou instruments modernes !

Interpréter des oeuvres classiques sur instruments d'époque permet de retrouver l'essence même des pièces composées par des compositeurs dont le but n'était pas forcément le récital ou le concert.
C'est particulièrement vrai chez Schubert qui n'était pas un virtuose. Actuellement nos interprétations modernes reposent sur la tradition, transmise de génération en génération, par des pianistes qui ne recherchaient pas coûte que coûte le respect du message compositionnel, spécialement vers le milieu de XIX ème siècle et dans la première moitié du XXème.  


Une fois de plus, Trudelies Leonhardt, nous offre Schubert sur un pianoforte du facteur viennois 
Benignus Seidner de 1815. 

C'est sublime ! 

Le tempo modéré est de rigueur !

On s'éloigne irrémédiablement des impromptus dont les enregistrements sans grand intérêt se suivent et se répètent sans que jamais rien de nouveau sur le plan artistique ne retienne particulièrement notre attention. 
Disque après disque, interprète après interprète, le message est le même, à tel point qu'on finit par ne plus écouter réellement ces pièces mais seulement par entendre la musique.

Qui donc écoute encore vraiment ces oeuvres avec une oreille neuve et un esprit critique ? 

Trudelies Leonhardt nous oblige à cet exercice.

Il est impossible de ne pas être agréablement surpris par cette lecture tout à fait nouvelle et cette approche infiniment plus intimiste et profonde du compositeur.

Abandonnez vos à priori, et redécouvrez ces quatre impromptus comme vous ne les avez encore jamais entendu de votre vie de mélomane.

Le message est magnifique et authentique !


A noter un livret de grande qualité dans lequel vous sont présenté une petite biographie de Trudelies Leonhardt, quelques extraits de presse, un historique très intéressant du pianoforte, et la présentation de chaque oeuvre interprétée dans ce disque. 
(en trois langues)

Henri De Bruyn



Schubert
Impromptu op 142 N° 3
(téléchargement 1')
(extrait)

Schubert
Valse de Graz D924
(téléchargement 1')
(extrait)

Ajoutez son site à vos favoris
 en cliquant sur ce lien

 

Franz Schubert ( 1797 -1828 )

Quatre Impromptus opus posth. 142 D 935 (1827)


Douze Danses Allemandes D
420 (mai 1816 env )


Fantaisie dite " de Graz " D 605 A (1818 env ) 

Cascavelle VEL 3053  

Franz Schubert ( 1797 -1828 )

Vingt Ländler D145 / D366 / D970 (1815-nov 1824 )
Menuet en mi majeur et deux Trios D335 (1816 env)
Douze Valses ( Valses de Graz) D 924 (automne 1827 )
Douze Ländler D790 (mai 1823 )
Huit Ecossaises D 735 (1822 env)
 Dix-sept Danses Allemandes D366
et Cotillon D976 (1816 -nov 1824 )

Cascavelle VEL 3054

En France, Cascavelle est représenté par:

MELODIE
50 rue Stendhal, 75020 Paris
Tel 01 43 49 59 00 / Fax 01 43 58 62 26